Buradasınız

À MES FRÈRES ALGÉRIENS


  À MES FRÈRES

ALGÉRIENS


Un peuple de foi et de culture a

rompu

Les chaînes imposées par l'ennemi

corrompu.

Arrosant sa victoire du sang de

ses martyres

Gagna l'indépendance et ne songea

qu'à bâtir

Un ordre nouveau où l'homme a sa

dignité

Qui doit se conserver jusqu'à

l'éternité.

Je parle des Algériens, ces

hommes, mes frères

Des accomplissements desquels je

suis vraiment fier.

Je prie Dieu pour leur bonheur et

prospérité,

Et pour l'immanence du Soleil de

Vérité

Sur leur sol et dans leurs cœur

vaillants et fidèles,

Pleines d'enthousiasmes

exemplaires et de zèle.


(Alger, Mercredi le 12 mars

1986/18.53 à l'Hôtel EL-DJEZAÏR

Chambre No. 2414, après la visite du Maqam

Chuheda)


Tasarım & Geliştirme Tasarım & Geliştirme | magicleaves